Sur la terre de son adolescence.

Soixante années déjà d’écoulées
Son corps à encore à lui rappeler
Des champs à perte de vu à d’épierrer
Et durant les labours à s’éreinter.

Sur la terre
De son père
Y résidait la misère
Mais malgré tout, fallait ne pas trop s’en faire.

Du levé
Au couché
Sur cette terre comme emprisonner
Même durant ses vacances d’été.

Elle était le bras droit de son père
Et le bras gauche de sa mère
Dans les champs à ôter les pierres
Et la vaisselle aussi à faire.

Les champs d’au loin qui continu
Les foins les faire avant la crue
Ses membres endoloris de plus en plus
Sans se plaindre malgré elle continu.

L’étable à nettoyer
Les vaches à tirer
Les œufs à ramasser
Et après, elle pouvait déjeuner

Les labeurs au quotidien
S’invitant dans ses reins
Mais elle savait que cela ne sera pas son destin
Car un jour oui, elle se prendra en main.

Sur cette terre des hommes
Même si elle n’était qu’une fille en somme
Dur elle travaillait tout comme
Même si s’était pour elle un travail hors-norme.

Un jour à son père elle avait demandé
Cinq piastres pour un dictionnaire s’acheter
Et pour le rembourser
Elle devait encore et encore pour lui travailler.

Ceci était un court résumé
De ses souvenirs de ses vacances d’été
À tous les soirs, son repas bien mérité
Avant d’aller faire un mot croisé.

La seule façon de la maison de s’évader
Était de continuer à espérer
D’avoir un jour la chance de rencontrer
Un homme pour l’épouser.

Après bien des années
Parfois encore à y penser
Sans regrets derrière elle, laissé
De cette terre des hommes encore à se rappeler.

S’était la façon de son père de lui enseigner
L’importance d’un dollar si dur gagné
Et d’y penser deux fois avant de le dépenser
Au fil des ans elle avait un peu économisé.

Aujourd’hui d’un âge respecté
Ses souvenirs parfois à toussoter
De sa vie d’un peu à en profiter
Ici et là à voyager.

Ou bien au Tim d’à côté
À boire un bon café
Amicalement avec moi Renay
Pendant ses souvenirs me les conter.

RenayRose

© Copyright 2018. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s