Le cadeau de la St-Valentin.

Enfin la journée
Où l’on peut enfin se retrouver
Seuls, tête à tête pour souper
Un arrêt dans le temps pour ensemble se retrouver.

Du premier jour que sur la rue
Je t’avais vu
Jamais à l’avance, je n’aurais cru
Qu’ensemble un jour on aurait vécu.

Depuis ce temps mémorable
Heureux d’avoir choisi la plus adorable
Qui m’avait sorti de ma vie misérable
Et depuis nous sommes inséparables.

Notre premier nid d’amour
Un tout petit logis pas de cour
Et des enfants plein autour
Qui ne cessaient de nous jouer des tours.

Mais depuis ce temps passé
À me rappeler
Que tout le temps l’un sur l’autre toujours collé
Et jamais l’un de l’autre on ne s’était tanné.

Nous voilà rendu dans la soixantaine
Moi avec une grosse bedaine
Et toi toujours avec tes bas de laines
Dans notre grande maison de style contemporaine.

Les enfants partis de la maison
Le silence depuis avait reprit sa place au salon
Mais ce matin, j’avais décidé que nous sortirons
Pour t’amener dans un endroit que tous les deux se rappelleront.

Pour te faire vivre cette surprise cette fois
Nous prendrons l’autobus comme autrefois
Et quand tu verras l’endroit
Tu en seras plein d’émois.

Quarante cinq minutes pour cette balade
Pour nous retrouver devant une façade
Sans tambour ni parade
Nous rappeler que c’était ici  notre première escalade.

C’était l’ambassade de notre amour dévoilé
Où pour la première fois qu’ensemble on était resté
Et sur ce balcon notre premier baisée
Et dans cette chambre c’est encore notre secret bien gardé.

Déjà quarante ans de passé
Et on dirait que c’était hier que je t’avais rencontré
Et là deux petits vieux du temps à se rappeler
Qu’avec l’amour rien ne pouvait nous arrêter.

Ceci est une partie de ton cadeau
Et pour la suite il faut monter là-haut
Il faut surtout faire attention de ne pas tomber sur le dos
Car ma surprise tomberait à l’eau.

Toc, toc, toc sur la porte de métal
 »Tu vas voir, c’est très spécial’’
Quand la porte s’ouvrit, un sourire cordial
Qui nous était très familiale.

Tu vois chéri, ‘’c’est notre petite fille’’
‘’ Je sais que ta vue parfois s’embrouille’’
‘’Mais essais de voir comment ses yeux brillent’’
‘’Elle vient d’emménager avec son amoureuse, hey oui une fille’’

‘’Elle avait prit ce petit logement sans savoir
Que toi et moi on avait ici passé plusieurs soirs
Sans trop de lumière pour économiser nos sous noirs
Mais jamais je n’aurais pensé ce logis de le revoir.’’

Notre petite fille nous a présenté son amoureuse
Ma femme de la voir si heureuse
Était si joyeuse
‘’Et c’est cela ton cadeau de la St-Valentin, ma belle chaleureuse.’’

Je voulais te montrer
Notre rêve et sa continuité
Que même au travers des gênes ne s’était jamais se dissiper
Car notre amour nous avons su leur partager.

Avec acceptance comme charité
Avec tout notre amour, toujours les aimer
Avec nos épaules toujours les consoler
Et avec notre exemple, leur chemin déjà tracé.

Par la main je te prendrai
Pour toujours et pour milles éternités
Merci pour toutes ces années
À mes côtés de m’avoir accompagné.

RenayRose

© Copyright 2018. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s