L’arc de Renay des bois

Très jeune encore
un idole que j’adorais, dès lors
c’était celui qui volait l’or
pour le donner aux pauvres d’abord.

Pour imiter mon acteur en action
j’avais eu une grande réflexion
de comment faire un arc comme dans l’émission?
Pour un petit gamin de dix ans, c’était toute une question.

Dans le bois j’étais allé, celui derrière notre maison
mais en tête j’avais une bonne raison
de ne pas avoir trouvé la branche parfaite ça été pour moi une déception
de couper mon bâton de hockey, c’était ma seule solution.

Comme je ne savais pas comment le faire
mais une chance que j’avais une référence en la matière
pour cela je devais traverser la «track» du chemin de fer
du côté opposé ou j’habitais à Senneterre.

Chez lui, j’étais allé pour le rencontrer
et de mon projet, je lui en ai parlé
il a prit mon bâton de hockey
et dans le bain pour toute la nuit il l’a laissé tremper.

Il me dicta ce que ça prenait pour le terminer
de la corde à jambon, que j’avais vite trouvé chez l’épicier
le lendemain avant la création de la commencer
il m’avait dit que cela devait être un secret bien gardé.

Et devant moi, son art il l’avait pratiqué.
à commencer par le bâton qu’avec ses genoux il avait plié
ensuite des coches il avait fait avec son couteau bien aiguisé
afin que la corde à chaque bout soit bien nouée.

Avant de partir, il l’avait testé
j’étais vraiment impressionné
de voir qu’à la vitesse de l’éclair elle pouvait aller
ces flèches qu’il avait tiré.

Juste avant de le quitter
il m’a fait jurer et cracher
de ne jamais divulguer son secret si bien gardé
s’était avec une poignée de main que ce contrat on l’avait signé.

Mais il ne m’avait pas dit comment les flèches les fabriquer
en forêt donc,  j’y étais allé et des branches,  j’en avais coupé
des bouts droits de long d’environ deux pieds
et je m’assurais qu’elles étaient bien aiguisées.

Pour ne pas à chaque fois les casser
d’ajouter à la pointe, un cap de liqueur écrasé
c’était avec une roche trouvée que j’avais pu les terminer
ça donnait comme impression qu’elles avaient des caps d’acier.

Dans la forêt derrière chez moi, souvent j’y était allé
pour me pratiquer et pour mieux apprendre à viser
wow, si vous auriez vu la vitesse qu’elles pouvaient allées
juste comme moi vous auriez été impressionné.

Mes amis quand ils me voyaient
avec l’arc suspendue à mon épaule que je transportais
et mes flèches que dans mes mains précieusement je gardais
juste par leurs expressions, je savais qu’eux aussi en voulaient.

Je leur ai dit la recette maison
et tous s’étaient mit en action
et le lendemain lors de notre réunion
j’avais regardé leurs arcs avec une grande attention.

Mais, Ils avaient tous oublié de faire une chose disons,
et c’était la plus importante de toute façon
mais je m’étais tue  comme de raison
car eux ne savaient pas que j’avais été voir le champion.

Tous se demandaient, sans exception
qu’est que mon arc avait de plus que les leurs, là était la question
c’était que la mienne avait été plié avec le genou de René
et que leurs arcs étaient droites comme un barre d’acier.

Durant l’été, pendant qu’à Robin des bois on s’amusait
dans mon quartier, j’étais l’unique et le seul qui avait
Un arc que plusieurs de posséder, en rêvaient
le Renay des bois des temps modernes pour eux j’étais.

Jamais je n’ai dit que dans l’eau, le bois fallait le tremper
qu’au centre avec le genou le bâton on devait un peu le plier
et que la corde bien raide on devait solidement l’attacher
car durant toute l’été, ils avaient tous envié
mon arc et mes flèches d’acier.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s