Après le deuil, la vie.

Depuis ton départ, mon amour
Esseulé depuis ce jour
La tristesse dans tous les détours
Comme en geôle au creux d’une tour.

Du matin au soir
Enfermé dans le désespoir
À penser de ne plus te revoir
Dans ma tête, il ne faisait que pleuvoir.

Les rêves d’autrefois s’étaient évadés
Après ton départ précipité
Je ne savais plus à quoi penser
Sauf à toi que j’avais tant aimé.

Des jours avaient passé
Semaine après semaine à se succéder
Pendant des mois à ne point oublier
À nos amours pendant toutes ces années.

À tes côtés sans jamais m’avoir demandé
Que serait la vie sans toi ma bien aimée
Jamais durant notre vie, je n’aurais osé
Un seul instant à ce sujet, me questionner.

À me rappeler, dans tes bras pour me reposer
Ton épaule pour me supporter
Ta main à me caresser
Pendant que moi juste à rêver.

Sentir ton regard heureux
Mon sourire qui reflétait dans tes yeux
Ce bonheur vécu entre nous deux
Maintenant à sentir un vide dans mon creux.

À inonder les pores de mon corps
Avec toutes mes larmes et encore
Sans arrêt jusqu’aux aurores
Toujours à toi que je pensais, très fort.

Ce matin des oiseaux avaient gazouillé
Un chant de douceur pour lentement me réveiller
La peine en moi de ses chaînes, se libérer
Pendant qu’un arc-en ciel en mon cœur,invité.

Comme par magie
La tristesse en moi, sortie
Et dans mon intérieur, ressenti
L’espérance qui pouvait me redonner la vie.

Je m’étais reconditionné
Avant mon chemin de le continuer
Même si le temps sur le seuil parfois oublié
Tes souvenirs en moi resteront incrustés.

Dans notre jardin, j’avais remarqué
Que même les essences des fleurs avaient enveloppé
Mon cœur qu’à toi seule un jour, j’avais donné
Pour que je puisse me rappeler de ce bonheur ensemble partagé.

Je ne pourrai au grand jamais, t’oublier
De cet amour contre la paroi de mon cœur s’entrelacé
Après ce deuil qui m’avait dans mon intérieur, écrasé
Mais qu’au fil du temps, la vie m’en avait libéré.

Moi qui pensais qu’elle m’avait abandonné
Alors qu’elle m’accordait qu’une pause méritée
Pour reprendre mes forces afin que mon chemin le continuer
En espérant un jour encore, d’être réunie à tes cotés.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s