Comme de vrais chums.

Ça n’est pas un endroit de bums
It is a place to come
Si tu veux de vrais chums
Comme nous tous en somme.

Sur la toile, un p’tit groupe
Du quotidien de la foule qui se découpe
Sur Facebook où on se regroupe
En échangeant notre trop plein de notre coupe.

Des chansonniers des fois nous présentent
Ce qu’en dans leurs cœurs, ils ressentent
Il n’y jamais eu entre nous, de mésententes
Car de rester de vrais chums, c’est ça qui nous tente.

Il n’y pas de feu de camps où s’asseoir
Mais devant mon ordi tous les soirs
Souvent seul je viens juste pour voir
Sans d’avance vraiment savoir.

Ce que mon chum a posté
Une chanson composée
Ou un lien pour nous rappeler
Qu’ici entre nous, notre quotidien, le partager.

Des échanges pour oublier
Ou de la fatigue pour un peu se reposer
Que du bonheur gratuitement distribué
Avant que notre chemin, le continuer.

Prendre le temps pour un peu se divertir
Avant pour la journée de partir
Soit avec un sourire
Ou des choses qui nous feront réfléchir.

Ici il y’a des gens dans la solitude
Mais grâce à nos attitudes
La vie pour eux serait moins rude
Si de venir ici,  on en prendrait l’habitude.

Des gens de la vie, blessés
Ici pour nous rencontrer
Du vécu de leurs passés
Qu’ils ont eu un jour à traverser.

Sur un < like > juste cliquer
Ou un commentaire en passant, juste laisser
Même si parfois je n’avais pas osé
Par les vrais chums, je serai quand même respecté.

Sur Facebook, vous allez découvrir
Des gens prêts à s’ouvrir
Ou d’autres vous feront tout simplement sourire
Avec un lien drôle qu’ils venaient de découvrir.

Les vrais chums sont composés
De personnes que vous avez acceptées
En signe d’amitié
Juste le pouce qu’il faut lever.

De notre vécu on partage
Ce que l’on veut sur cette page
Même tu n’as pas toujours été sage
Dans ton cahier je collerai quand même une image.

Qui représentera une belle solidarité
Les gens ne te laisseront pas tombé
Et si pour un bout, tu ne t’es pas pointé
Il en a même qui pourrait s’inquiéter.

Ici il n’y a personne de parfait
Ni de rois ni de valets
Dans un monde passé, on se rencontrait
Mais de nos jours l’internet c’est ca la mode qui parait.

Libre d’échanger
Pis si tu es trop fatigué
Tu as même la liberté
Ton ordi de le fermer.

Si tu te sens seul pour un instant
Tu peu laisser un bonjour en passant
Car encore comme des enfants
En retour on en fera autant.

Bonne journée ou bonne nuit
À toi qui me lis
Et encore une fois merci
De m’accepter comme je suis.

RenayRose

© Copyright 2017. Renay Brousseau, tous droits réservés.

2 réflexions sur « Comme de vrais chums. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s