Dans les bras de Morphée.

Dans les bras de Morphée
Laisses-toi bercer.
Dans les bras de Morphée
Tu pourras toujours rêver.

Dans les bras de Morphée
Tu sentiras comme des plumes te caresser.
Dans les bras de Morphée
Tu entendras une petite voix, te chuchoter.

Ça sera la-mienne, de l’au delà.
Qui t’apaisera
Et qui te dira
« Ne t’en fais pas, toujours à tes cotés je serai là. »

Je te tiendrai par la main
Jusqu’à ton réveil le lendemain
Mais pendant que ton rêve tracera son chemin
Tu auras comme compagnon, mon ami le chérubin.

Qui te fera découvrir
Un lieu de désirs
De silence sans jamais en souffrir
À lui ton cœur tu pourras l’ouvrir.

L’amour au quotidien sera toujours là
Oui et pour la première fois, tu comprendras
Les paroles du chant qu’un oiseau te chantera
Quand sous son nid, tu passeras.

La paix en toi t’habitera
L’odeur que tu sentiras
Sera celle du grand jardin de lilas
Qui habillera ton âme comme dans un drap.

Cette lumière qui parfois t’apparaîtra
C’est juste un clin d’œil du créateur qui déjà
Te rappellera
Que jamais il ne t’oubliera.

Son amour reflétera dans ta vie
Car sa confiance en toi, il aura mis
Reste près de lui, mon ami
Car à toi un jour, des clés te seront remis.

Ça sera celles du paradis
Tel que promis
Après une longue vie
À montrer ta confiance envers lui.

Un jour, ces délices, tu pourras les déguster
Et aussi tu pourras t’imprégner
De cette abondance de paix et d’amour mérité
Qui en toi vivra pour l’éternité.

Pour toi l’enfant chéri.
Celui qui a toutes les nuits
Se laisse bercer dans les bras de Morphée
Pour y dormir et rêver.

Un réveil tout en douceur
Accompagné d’une petite brise de fraîcheur
Caressera en toi ce petit bonheur
Qui malgré tout le laissera un peu songeur.

Dans tes journées durant certain moments
Tu auras parfois des pressentiments
De les avoir déjà vus ou entendu mais qui auparavant
Autour de toi étaient complètement absent.

Des choses que tu ne pourras expliquer
Car les souvenirs de tes rêves passés
À dormir dans ses bras bien enveloppés
T’auront métaphorisé.

Ton esprit bien reposé
Pour affronter cette journée
Et qu’enfin autour de toi, tu pourras partager
Cette sagesse et cette sérénité.

Par ton exemple à des personnes rencontrées
Qui peut-être dans tes rêves t’ont déjà salué
Près de la rivière couverte de miel doré
Que toi et ton chérubin aviez traversé.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s