Ma première pêche.

J’étais haut comme trois pommes environ
Quand les deux bûcherons
Ont demandé à mon père la permission
Pour que j’aille avec eux pêcher le poisson.

Mais je n’étais pas équipé
Le premier a coupé une branche de quelques pieds
Le deuxième la corde il l’avait ficelé
Et dans le bateau nous avions embarqués.

Quand je regardais leurs coffres à pêches tout plein
Et de leurs lignes qu’ils prenaient vraiment soin
Et que dire de leurs moulinets qui tournaient si bien
Ça doit être des pros, ça c’était certain.

Avec le bateau nous n’étions pas allés trop loin
L’un deux à ma corde il avait mit un hameçon trouvé dans le coin
Eux, ils pouvaient lancer leur ligne avec une seule main
Mais moi la-mienne faisait, la morte, point.

Après un instant elle s’était mise à bouger
De plus en plus fort sans arrêter
Ils avaient du me remplacer
Pour le sortir de l’eau ce géant des eaux glacés.

C’était un gros brochet d’au moins quatre pieds
Que je venais d’attraper
Même si eux avaient pour un bout de temps, continué
À pêcher une partie de la soirée.

Jamais ils n’avaient attrapé un gros comme le mien
Et pourtant comme équipement, je n’avais rien
Les hommes du camp m’avaient félicité moi le gamin
Et ils m’avaient accompagné jusqu’au magasin.

À mon père ils l’avaient montré
Le monstre que j’avais attrapé
Mais les deux bûcherons à côté
Eux s’étaient faits agacés.

Ce jour là, mes deux compagnons aveint eu une leçon
Que ça n’était pas avec un attirail qui vaut des millions
Qu’il fallait pour attraper du poisson
Mais juste une branche une corde et un hameçon.

Ces hommes sans le savoir en ce jour
M’avaient donné le goût pour toujours
De pêcher par amour
Souvent durant jusqu’à ce jour.

Seul sur le bord de l’eau à contempler
Des rayons que le soleil s’amusait à faire miroiter
Car depuis l’aube comme seul témoin, à remarquer
En moi la patience que ces hommes m’avaient enseignée.

Jour après jour sous le pont seul à y pêcher
Ou quelques fois sur le quai
Toujours j’avais su apprécier
De cette passion que le créateur m’avait accordé.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s