L’enfant qui sauva Noël.

Prêt à se mettre au lit
Le petit Rémi
Assez vite, il s’endormit.
Quelques heures avant minuit.

Il n’avait que quelques années
Que cette fête déjà, il voulait l’oublier
Ses parents trop pauvres, n’avaient pu décorer
Ni de cadeaux achetés.

Il regarda par la fenêtre et il vu un caribou
Qui dans l’entrée était là debout
Et il avait un licou
Attaché à son cou.

Même si s’était le soir
Il sorti pour allé le voir
C’était difficile pour lui d’y croire
Et ça n’était que le début de l’histoire.

Le caribou lui dit « à la maison je dois retourner
Car depuis longtemps, je suis égaré
Et que ce soir je dois travailler
Avec le Père Noël pour les cadeaux les délivrer »

Remi hésitait
Pour un instant, il réfléchissait
Car pas très bien, il comprenait
Se qu’il se passait.

Le caribou lui dit « SVP pourrais-tu me guider
De la région je ne suis pas un habitué
Sur mon dos tu peux embarquer
Et avec les rênes me montrer où je dois aller. »

Remi se décida
Sur son dos, il embarqua
Et quand il avait dit « allons par là »
Le renne rapidement s’envola.

Rémi, savait où était le nord
Il tirait sur les rênes du coté droit très fort
Pour le diriger vers l’étoile là-haut dans le décor
Qui scintillait sans effort.

Avec ses yeux
De loin il voyait un point lumineux
Où plein de lumières éclairaient les cieux
Et que les rayons étaient dirigés vers eux.

Il descendit, rapidement
Et il atterri, tout doucement
Il entendit des applaudissements
Et il voyait par milliers des lutins souriants.

Le Père Noël lui dit « Bonjour Rémi
Du temps vous en avez mit
Avant d’arriver ici
Mais l’important c’est d’être arrivé avant minuit. »

« Je dois te dire un gros merci
De m’avoir ramené mon ami
Car sans lui
J’aurais eu de gros ennuis. »

Soudainement, il se réveilla
Un rêve ou la réalité, il ne le savait pas
Mais quand il descendit en-bas
Et qu’il a vu le sapin et que plein était son bas.

Sur la table une note qui disait ceci:
Encore une fois merci de me l’avoir ramené
Car sans lui, ici je n’aurais pas pu passer
Pour vos cadeaux les apporter.

La magie de Noël en son cœur
Le petit était vraiment de bonne humeur
Et quand il a vu de lui s’approcher sa petite sœur
Il avait vu dans ses yeux des lueurs
Et pour lui s’était ça tout simplement le bonheur.

Toute sa vie en lui ce secret gardé
Apprit au fil de ses années
À ses enfants et petits enfants, partager
Ce bonheur pour la vie en lui incrusté.

Toute sa vie sur lui, il avait gardé
Ce petit bout de papier
Sur la table placée
Pour toujours lui rappeler.

Que le Père Noël a toujours existé
Et de ne jamais en douter
Même si un jour te frappe la pauvreté
À lui tu n’auras qu’à penser
Pour que ton vœu puisse se réaliser.

RenayRose
© Copyright 2017. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s