Expo 1967

J’avais dix ans
Quand avec mes parents
Pour la première fois visitant
Le résultat de milliers de travailleurs aux cœurs vaillants.

Entre ciel et terre
D’au loin de les voir, j’étais fière
Au dessus de l’Île, flottaient librement à l’air
Les portes étendards de nos frères.

Soixante et un pays pour un temps
À nous présenter du folklore en passant
Par des festivités pour les grands
À des jeux pour les enfants.

Tous avaient les yeux grands ouverts
Pour essayer de tout voir
Mais presque impossible, car à tous les soirs
Des artisans du monde entier à nous émouvoir.

Des artistes de ces nations à nous présenter
Leurs us et coutumes avec beaucoup d’habilité
L’histoire de chacun ici résumée
Vêtus de costumes avec amour sur mesure taillés.

Ces couleurs rayonnantes en liberté
Sur nos planches à nous présenter
La conjugaison du verbe aimé
Au temps présent pour nous rappeler.

Que la fête pour longtemps va continuer
Car dans nos cœurs pour toujours gravé
Ces échanges culturels qui nous ont rappelé
Du sens profond des mots ‘’ Peace and Love’’ souvent chantés.

Je n’étais qu’un jeune garçon
Qui a vu de ses yeux tous ces pavillons
Qui me donnaient ici en dedans des papillons
À causes de ces hommes et de leurs visions.

Le temps d’une paix en cette saison
À toujours me souvenir de cette évasion
Avant qu’au collège en pension
Que moi et Michel nous allions.

L’expo soixante et sept
Aura été pour moi la plus grande découverte
De voir le monde sous toutes ces facettes
Pour la compréhension des différences, c’était la recette.

Tant qu’au mini-rail à nous faire visiter
La plus grande foire de ce temps organisée
De voir des gens de toutes les nationalités
Entre eux tous se respecter.

C’était grandiose et impressionnant
De voir tous ces sourires parmi les gens
Les grands devenus petits pour un instant
Et pour nous c’était comme être au pays des géants.

Quel beau souvenir estival
Qu’un jour en passant par Montréal
D’avoir vu ce grandiose festival
Pour nos yeux s’était comme un régal.

Cinquante années
Depuis passées
Mais toujours à me rappeler
De cette grande fête pour la terre entière organisée.

RenayRose

© Copyright 2017. Renay Brousseau, tous droits réservés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s