Le 26 Août c’est la fête de…

Trois femmes de ma vie
À m’accompagner malgré les soucis
En pensée ou à mes côtés jusqu’ici
Je vous les présente en commençant par celle-ci..

Ma grand-mère paternelle, Rose-Aimé
À côté de son Jos, enterré
Au paradis pour l’éternité
En paix puisse son âme reposée.

Petite et mince mais toujours enjouée
Du piano elle pouvait en jouer
Des notes encore s’en rappeler
Même à son centième bien sonné.

Mais à partir de cent quatre ans
Dans mes souvenirs encore vivants
Je la voie toujours me saluant
Une pause de ma vie me rappelant.

La deuxième femme de ma vie
Ma maman, qui toujours me sourit
Ou que de beaux mots sans juger, elle me dit
Simplicité est le mot qui le mieux, la décrit.

De ma vie
Elle en a toujours fait partie
Quatre vingt ans avec ses cheveux gris
De l’avoir encore à mes côtés, chanceux que je suis.

Elle demeure loin
Mais malgré la distance, sur FB un bonjour en passant
Ou avec le téléphone, prendre un peu de mon temps
Pour encore entendre sa voix comme un enfant.

Que de beaux souvenirs en commun nous avons
Elle m’a toujours traité comme son petit garçon
Même si depuis longtemps, j’ai l’âge de raison
Par respect, je lui laisserai toujours avoir raison.

C’est aussi la fête de celle à qui je ne peux jamais dire non
Rose, douce comme son prénom
Toute petite mais attention
À ses épines, sinon.

Ensemble nous nous complétons
On partage tout ce que nous avons
De la blesser, je dois faire attention
Car elle est sensible comme une Rose en floraison.

La décrire
Les mots je dois bien les choisir
Car elle a un grand cœur, pour tout vous dire
Et c’est pourquoi toujours je l’admire.

Ces trois femmes sur mon chemin rencontrées
Toutes présentent dans ma vie pour témoigner
De l’attachement comme un cordon natté
En trois parties ensemble bien nouées.

On peut comme une tresse, les séparer
Mais la chevelure toujours la même pour habiller
La coiffure parfois différemment la brosser
Car chacun des cheveux forme cette unité.

Enraciné dans la profondeur de mon âme, jusqu’ici
Je n’ai jamais le temps vraiment prit
De leur dire Merci
De ma vie d’en faire parti.

RenayRose

© Copyright 2017. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s