Perdre un ami

En même temps, que je te pleure
Elle est là, en moi la douleur
Qui s’était invité en mon cœur
Quand était arrivé ce triste malheur.

Juste à penser au geste que tu avais choisi
Sans penser à ta famille et tes amis
Tu le savais qu’un seul appel aurait suffit
Probablement que tu as pensé, que c’était mieux ainsi.

Le matin que ta femme t’a trouvé
Dans le garage à la poutre accroché
Son monde a complètement chaviré
Et moi, j’étais entièrement renversé.

Quand  la nouvelle elle me l’avait annoncé
Elle m’avait dit ‘’ pas question de l’enterrer
Tant que tu ne seras pas arrivé, Renay’’
J’y étais allé, pour les supporter.

Juste à penser que tu étais déjà parti
Sans me dire (A plus) à moi, ton ami
Me laissant seul ainsi
Dans tout mon corps la rage m’avait envahi.

Des souvenirs par milliers sauvegardés
Dans ma mémoire à l’infini plein de G
Et qu’un jour je vais partager
Mais avant, je dois encore te pleurer.

Cette douleur qui va et vient dans mes veines
Qui enveloppe mes pensées qui depuis sont vaines
Oui j’en ai eu et j’en aurai, des pleurs et de la peine
Avant que je réalise et comprenne.

Que pour l’éternité on va rester ami
Même si dans l’au delà d’y aller, tu as choisi
Pendant que moi, je suis encore ici
À revivre tous ces moments passés, en moi et pour la vie.

Je dois vivre ce deuil, en attendant
Que ce mal qui me ronge, ici en dedans
Puisse un jour lever sa voile face au vent
Pour que vienne vers moi avec le temps.

La paix et la sérénité
pour que dans mon cœur un jour, je puisse accepter
L’incompréhension de ton départ précipité
Seuls les souvenirs de notre amitié
en moi seront gravés pour l’éternité.

Même après toutes ces années
Encore parfois,  je dois m’isoler
Pour encore, à toi penser
Avant de continuer.

Ces souvenirs en cadeaux que tu m’as laissés
Jamais je ne pourrai les oublier
car ils ont fait partis de ma vie passée
et comme mes ombres, ils ne pourront s’évader.

Mais aucun jugement, je ne ferai
Mon chemin, avant de le continuer
En guise de notre amitié
Te dire merci, Pierre pour ce bout de chemin fait à mes côtés.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

2 réflexions sur « Perdre un ami »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s