Simon, le guerrier.

Ce guerrier par le créateur choisi
Pour le temps d’une vie
Blessé sournoisement par l’ennemi
A lancé du cœur, un dernier cri.

Ce guerrier de sang et de chair
À son actif déjà plusieurs guerres
À ses côtés ses compagnons unis comme des frères
Grâce à eux il avait gardé ses deux pieds sur terre.

Son dernier combat seul et face à l’ennemi
Quand soudainement une pluie
De la catapulte s’abattit sur lui
Durant un moment de paix dans sa vie.

Sa fierté au sol écrasée
Devant ses pairs, humilié
Toujours en esprit mais à ses côtés
Ses parents de la boue, le relever.

Blessé dans sa liberté
Sur son lit seul comme abandonné
Les bras vers le ciel, à Dieu demander
La force pour vaincre cet ennemi en lui incrusté.

Humblement aux guerriers de la paix
L’assistance, il demandait
Seul devant l’autel placé sur son chevet
Les anges de prières, l’écoutaient.

Larmes de peurs qui l’envahissaient
À l’espoir qu’en lui renaissait
De voir de partout des réponses qui arrivaient
Avec un élan, la cavalerie à lui se joignait.

Armé de pensées positives à bloc chargé
Une armure de prières pour le protéger
L’épée de la foi pour le terrasser
Ce cancer dans son camp infiltré.

Afin de vaincre sa peur,  le soutenir
Chantal sa main avec amour, la tenir
Et pour lui montrer la lumière au bout, à venir
Elliot simplement, à lui sourire.

Tes frères dans ta vie adoptés
Ne t’ont pas oublié
Car tous ont une guerre encore à mener
Dans leurs intérieurs, loin d’avance d’être gagnée

Ne te décourage pas
Des nouvelles d’eux, bientôt tu auras
Et si jamais, ca n’était pas le cas
Au moins à tes côtés tu auras toujours Mika.

À nous tous à qui tu avais témoigné
On ne te laissera jamais tomber
Ton message directement au cœur, nous toucher
Pendant un long séjour, tu habiteras nos pensées.

Hier un homme qui nous avait humblement enseigné
Que ca prenait de la force pour devant nous tous, pleurer
Nous avons vu tes larmes de ton corps couler
Devant nous ton âme à nu, nous supplier.

Ton message nous avait tous profondément touché
Sur ton mur les réponses de partout affluer
Merci dans ton clan d’amis de m’avoir accepté.
À la table ronde, mon bras levé.

Un toast, je dirai avec honneur
Du combat sorti vainqueur
L’homme devant moi qui combattit la peur
Au champ pour l’amour de la vie, avec tout son cœur.

RenayRose

© Copyright 2017. Renay Brousseau, tous droits réservés.

6 réflexions sur « Simon, le guerrier. »

  1. Je tenais à vous féliciter Renayrose pour ce merveilleux poème tellement proche de la réalité, pour notre guerrier à tous, Simon, dont le courage, la force et la volonté de vaincre cette fichue maladie, sont exemplaires dans cette bataille surhumaine! Bravo pour vos écrits qui ont sus m’émouvoir au plus profond de mon âme et qui je n’en doute pas un seul instant, en feront vibrer d’autres qui les apprécieront tout autant que moi! Bonne continuation vers vos récits qui nous plongent au coeur même des aventures! Au plaisir de vous lire!

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle écriture et quelle sensibilité! Vous m’avez touché droit au cœur à moi-aussi par tous ces mots exprimant toute votre compassion pour notre cher ami Simon. Je partage ces écrits c’est vraiment trop beau et inspirant! Merci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s