Le drum d’eau

Bien assit sur le petit balcon
De notre maison fait de bois rond
Isolé dans un coin du perron
Qui avait comme amis, un monsieur et son percheron.

Un peu bosselé ici et là sur ses cotés
Mais il portait quand même avec fierté
Un couvercle de bois à la main taillé
Pour son eau au frais bien la garder.

À tous les jours ma mère
Levait son chapeau pour y saucer sa grosse cuillère
Pour lentement remplir sa chaudière
De cette eau qui était vraiment claire.

Qui était puisée à même la rivière
Là ou étaient les grosses pierres
Non sans trop de misère
Parce qu’il était habitué, l’homme à tout faire.

Avec cette eau pure sans écume
Ma mère pouvait cuisiner des soupes aux légumes
Ou laver une perdrix après lui avoir ôté ses plumes
Ou encore préparer un remède pour soigner un rhume.

À tous les jours de toutes les saisons
Monsieur Vaillancourt avec son vieux percheron
S’arrêtaient devant notre maison
Et toujours bonjour on se disait, comme de raison.

Pour vérifier que jamais on manquait d’eau…Sinon
Il n’aurait pas été content, son patron
De savoir que dans le drum on pouvait y voir le fond
Car il s’en serait posé des questions.

Comment la mère du petit garçon pourrait cuisiner?
Comment son père ferait son café?
Comment son chien pourrait se désaltérer?
Comment cette famille pourrait se laver?

Mais cela jamais n’était arrivé
Qu’une seule fois de l’eau d’en manquer
Car à tous les jours à l’heure, il s’était pointé
À notre maison pour s’en assurer.

Sans les visites et le travail de ce bon monsieur
Qui prenait son travail très au sérieux
Pour vérifier que le ventre du drum n’avait pas un creux
De l’avoir, on était vraiment chanceux.

Il partait comme il arrivait
Toujours silencieux et calme lui et son cheval étaient
Il versait de l’eau dans le drum et ma mère le remerciait
Et au drum son chapeau, il lui remettait.

Tout le monde sur le chantier l’appréciait
Car pour nous sa tâche bien, il l’accomplissait
De l’eau de la rivière qu’à main, il puisait
Et Monsieur Lebel son patron de lui très fière, il était.

RenayRose

© Copyright 2016. Renay Brousseau, tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s